Le Grand
Remplacement

L'EFFACEMENT DE LA CIVILISATION EUROPÉENNE

Introduction

le "Grand Remplacement", processus de substitution de population a pour but de "remplacer" le peuple européen par une population non européenne, originaire principalement d'afrique noire et du maghreb !

En Europe, une immigration "invasive, massive et incontrôlée" de peuplement a succédé à une immigration de travail.  Ce flux migratoire non européen est de plus en plus important depuis les années 70 et s'est encore accru depuis les années 90.

Contrairement à ce qu'affirment de nombreux médias et les adeptes inconditionnels du "multiculturalisme", 

le "Grand Remplacement" n’est ni un fantasme, ni une théorie de type conspirationniste, ni une théorie complotiste néonazie ! Il s'agit plutôt de la dénomination donnée à un phénomène très inquiétant pour l'avenir et la sauvegarde de notre civilisation.

Sans en avoir pleinement conscience ( ou bien en refusant d’en prendre conscience), le monde actuel est confronté à un bouleversement humain sans précédent et bien plus profond que celui de la globalisation de l’économie (même s’il en est en partie une conséquence indirecte).


LE GRAND REMPLACEMENT, FRUIT DE L’IMMIGRATION MASSIVE ET INCONTRÔLÉE, INDUIT DES CONSÉQUENCES TRÈS PRÉOCCUPANTES POUR L'AVENIR DE NOTRE CIVILISATION EUROPÉENNE

Démocratie Nationale

Se doit d'informer les citoyens des dangers
qui menacent notre société, notre ethnie et notre culture
face à cet ethnocide programmé

Définitions

  • Grand Remplacement

    Le "Grand Remplacement" est un génocide par substitution. C'est tout simplement le remplacement progressif, mais dans un laps de temps très rapide (quelques décennies) de la population de souche d'un pays par des populations issues de l’immigration, et très majoritairement extra-européennes.

    L'expression de "Grand Remplacement" a été créée et popularisée par l'écrivain français Renaud Camus. Elle fut notamment le titre de l'une de ses allocutions publiques, faite en novembre 2010, et de l'un de ses ouvrages, "Le Grand Remplacement", publié en 2011.

    Le "grand remplacement" est spirituel autant que démographique.
    Sa spécificité est de cumuler deux dimensions.

    D’une part, une dimension raciale : le remplacement des blancs de peau par une immigration "extra-européenne".

    D’autre part une dimension culturelle : le remplacement du terreau culturel chrétien par l’islam.

  • Remplacisme Global

    Le "Grand Remplacement", si colossal qu’il soit, et il l’est,
    n’est lui-même qu’une petite partie d’un phénomène plus large encore,
    le “Remplacisme Global”.

    Dans ce phénomène, tout, pour des raisons d’économie, de normalisation, de standardisation et de commodité, est remplacé par son double “low-cost”, dénaturé, déculturé, désoriginé, prolétarisé...

    Le "Remplacisme Global" aujourd’hui imposé dans tout le monde occidental, est une entreprise systématique de déconstruction : déconstruction des ordres, des communautés, des corps intermédiaires, des Églises, mais aussi de la famille, du mariage, de la filiation, de l’ordre sexué et du peuple autochtone lui-même.

    Il est important de constater que la cible de cette déconstruction est bien évidement et seulement la civilisation européenne. Les Remplacistes ne font pas subir cette pratique de déconstruction à la civilisation musulmane et aux civilisations africaines.

     

  • Remplacistes

    Il est important de distinguer : 

    Les remplacés - la civilisation européenne et sa culture;

    Les remplaçants - les immigrés venus majoritairement d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne;

    Les remplacistes - le pouvoir qui ne cherche pas à inverser les flux migratoires mais les encourage et les impose, afin de servir des intérêts politiques et économiques.


Renaud Camus

Renaud CAMUS, né le 10 août 1946 à Chamalières, est un écrivain et militant politique français, de sa plume est né Le concept de Grand Remplacement.

Intellectuel pluriforme et controversé, bien loin de tous les clichés de l’intellectuel de droite et d'extrème-droite. il a fréquenté les avant-gardes intellectuelles, de Roland Barthes à Andy Warhol.

Il vit aujourd’hui dans un château dand le Sud-Ouest de la France et dédie la plus grande partie de son temps à dénoncer la substitution des peuples européens par des peuples allogènes via l’immigration incontrôlée.

Renaud Camus

Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que seule rend possible la grande déculturation, est le phénomène le plus considérable de l'histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours...

Renaud Camus

Introduction au remplacisme global

Le "Grand Remplacement", si colossal qu’il soit, et il l’est, n’est lui-même qu’une petite partie d’un phénomène plus large encore,
le “Remplacisme Global”.

Dans ce phénomène, il croit reconnaître l’essence même de la contemporanéité post-moderne : le fait que tout, pour des raisons d’économie, de normalisation, de standardisation et de commodité, est remplacé par son double “low-cost”, dénaturé, déculturé, désoriginé, prolétarisé : Venise par son double à Las Vegas, la pierre par le syporex ou le parpaing, les lauzes par la rôle ondulée, le bois par le plastique, la ville et la campagne par la banlieue universelle, la terre par le ciment et le goudron, la littérature par le journalisme, le journalisme par l’“info”, le vrai par le faux,  l’original par la reproduction, toutes les parties du corps humain par des pièces de rechange, l’histoire par l’idéologie, le destin des nations par la politique, la politique par l’économie, l’économie par la finance, le regard par la sociologie, le chagrin par les statistiques, le monde réel par le site touristique, les habitants par les touristes, les indigènes par les allogènes, les Européens par les Africains, les mères par les mères porteuses, les hommes par les femmes, les hommes et les femmes par les robots, les peuples par les peuples, l’humanité par la post-humanité, l’humanisme par le transhumanisme, l’homme par la Matière Humaine Indifférenciée (HMI).

Remplacer, tel est selon lui le geste central des sociétés post-modernes et peut-être bientôt post-humaines, trans-humaines. GPA, PMA, GRP (Grand Remplacement des Populations), ce ne sont jamais que les mêmes manipulations génétiques, la standardisation taylorienne appliquée à l’homme, le remplacisme à l’œuvre.

L'antiracisme, c'est la haine des races...

"Antiracisme" désignait le désir très légitime de protéger certaines racesparticulièrement menacées. le même mot désigne aujourd'hui la conviction contradictoire qu'il n'y a pas de races, qu'elles sont toutes égales et doivent se fondre par métissage en une seule.

L'antiracisme, refuse à toutes les races le droit à l'existense, il veut les mélanger jusqu’à abolir toute distinction : il rêve de fondre l’humanité en une seule race.

L'antiracisme, un allié de poids au remplacisme

Dans ses desseins plutôt noirs, le remplacisme s’est trouvé sur le tard un allié inespéré mais de poids, et, après tout, très naturel, très logique, l’antiracisme, qui a fini par signifier ce que portait son nom, la haine des races, la croyance absolue en leur inexistence et, paradoxalement, la foi non moins absolue en leur égalité et, surtout — c’était le plus précieux pour le remplacisme —, le désir de les fondre en une seule.

Le Grand Remplacement, une réalité

Une majorité des élites politiques, intellectuelles et surtout médiatiques prétend que le Grand Remplacement n'existe pas, qu'il ne serait qu'une théorie de type conspirationniste utilisée par l'extrême droite et les mouvances identitaires.

Une majorité des élites politiques, intellectuelles et surtout médiatiques prétend que le Grand Remplacement n'existe pas, qu'il ne serait qu'une théorie de type conspirationniste utilisée par l'extrême droite et les mouvances identitaires.

La vérité est toute autre, l'ampleur de ce processus est telle que toute personne censée ne pourra nier l'évidence, le Grand Remplacement n'est pas une théorie, mais la réalité, la triste réalité de nombreux citoyens belges et européens.

Le Grand Remplacement est un phénomène dont l’accroissement est continu, à travers des politiques d’immigration toujours plus laxistes, mais qui est déjà quasiment abouti dans des zones entières de l'Europe de l'Ouest (Belgique, France, Luxembourg, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne...). À cause de ce processus, les Belges de souche sont devenus minoritaires dans les grandes villes et ont même parfois totalement disparu, remplacés par des immigrés ou des Belges administratifs issus de l’immigration.

Renaud Camus - Le Grand Remplacement
Renaud Camus - Le Grand Remplacement

Le Grand Remplacement, fruit de l’immigration massive et incontrôlée, induit des conséquences très préoccupantes pour l'avenir de notre civilisation européenne.

La majorité des médias prétendent qu'il ne s'agirait que d'une théorie complotiste... Ces médias, dont l’occupation principale n’est désormais, plus d’informer, mais d’expliquer aux citoyens que tout ce qu’ils voient est faux.

Démocratie Nationale a pour but de démontrer cette réalité en s’appuyant sur l’ensemble des sources médiatiques, mais aussi scientifiques, notamment dans le domaine démographique ou médical, mises à notre disposition.

Nous apporterons la preuve que ce que des millions d'Européens vivent au quotidien n’a rien d’une théorie...

Quelles conséquences ?

À l’opposé des discours lénifiants que nos dirigeants euromondialistes nous assènent depuis des décennies, nous constatons la réalité des faits dans notre quotidien, que ce soit à Madrid ou à Copenhague, à Cologne ou à Bruxelles, à Rome ou à Paris : partout l’islamisation de nos villes et de nos quartiers s’est substituée à nos modes de vie, à nos habitudes, à nos mœurs, à nos coutumes et bientôt à nos lois et nos règlements...

Le Grand Remplacement, fruit de l’immigration massive et incontrôlée, induit des conséquences sur tous les plans et sera bientôt irréversible si nous n'agissons pas rapidement !

Ses conséquences sont :

  1. Économiques ;
  2. Sociales ;
  3. Sécuritaires ;
  4. Identitaires ;
  5. Sanitaires ;
  6. Sociétales ;
  7. Ethniques.

Le substrat populaire est en train de changer. La population est moins instruite, elle ne parle pas la langue du pays d'accueil, elle pratique une religion différente et reste attachée à ses moeurs et coutumes incompatiblers avec notre civilisation.

La violence s'installe, avec une véritable haine de la Belgique, des belges et en particulier des blancs.

Les chiffres du Grand Remplacement

L'Europe est différemment touchée par l’immigration de masse. À l’Ouest et au Nord, au moins 20 % de la population est d’origine étrangère,une proportion qui a doublé ces vingt dernières années (dix dans certains pays).

  • Belgique:

    11,3 millions d’habitants (2018)
    Proportion du nombre de résidents nés à l’étranger : 16,7 % (2018)

  • Pays-Bas:

    17 millions d’habitants (2019)
    Proportion de la population d’origine immigrée : 23 %

  • Royaume-Uni:

    66,4 millions d’habitants (2018)
    9,4 millions de personnes nées à l’étranger (2018)

  • Allemagne:

    82 millions d’habitants (2018)
    13 millions de personnes nées à l’étranger dont 7,7 millions d’extra-Européens

  • France:

    66,9 millions d’habitants
    Proportion de naissances d’au moins un parent né en dehors de l’UE : 27 % en métropole (2017)
    Proportion d’enfants nés avec un prénom musulman : 21,6 % (2018)

  • Suisse:

    8,5 millions d’habitants (2019)
    Proportion de la population d’origine immigrée : 37 % (2017)

  • Suède:

    10,3 millions d’habitants (2019)
    Proportion de la population immigrée : 24,9 % de la population (2018)

  • Autriche:

    8,2 millions d’habitants (2019)
    Proportion de la population d’origine immigrée : 22,8 %

  • Danemark:

    5,8 millions d’habitants (2019)
    Population immigrée : 800 618 personnes (2019)

  • Union Européenne:

    23 millions d’extra-européens au 1er janvier 2018
    Parmi les 825 000 étrangers ayant acquis une nationalité européenne, 82 % d’extra-Européens (2017)
    60 millions de personnes résidant dans un pays de l’UE où elles ne sont pas nées

Quelles solutions ? 

Démocratie Nationale a pour but de démontrer la réalité de ce phénomène et de proposer des solutions crédibles et efficaces.

  1. La remigration, c'est à dire l'inversion des flux migratoires.
  2. L'abrogation du regroupement familial.
  3. La déchéance rétroactive de la nationalité belge pour tout étranger naturalisé ayant commis un délit ou un crime ces 10 dernières années.
  4. L'expulsion automatique et interdiction de territoire de tout étranger commettant un délit ou un crime sur notre sol.
  5. L'interdiction de toute propagande en faveur de l’immigration réalisée à l’aide de fonds publics : chaînes de télévision et radios, mais aussi journaux bénéficiant de l’aide de l’État.
  6. L'nterdiction de tout financement public ou étranger des mosquées.
  7. L'Interdiction des minarets.

Conclusions

Le monde dans lequel nous vivons ne sera pas le monde dans lequel nos enfants et petits-enfants vivront.

Le legs culturel au niveau mondial dont nos enfants hériteront sera extrêmement différent de ce qu'il est aujourd'hui.

Le Grand Remplacement, c'est le risque d'effacement de la civilisation européenne car les européens de racines sont aujourd'hui au point de quasi-aboutissement d'un processus programmé d'ethnocide !

L'état des lieux sur les changements démographiques de la planète devrait vous faire prendre conscience de la gravité de la situation et de l'urgence de réagir à un ethnocide programmé des Européens.


UN VÉRITABLE REDRESSEMENT DÉMOGRAPHIQUE
DES PEUPLES D'EUROPE S'IMPOSE


Réinformer


INFORMER
n'est pas une liberté, mais un devoir

DÉCOUVRIR - COMPRENDRE - PRENDRE CONSCIENCE - AGIR

Logo DN

Les dossiers spéciaux de DÉMOCRATIE NATIONALE
ont pour vocation la RÉINFORMATION

Ces dernières années, les "médias" sont devenus le plus scandaleux et le plus pervers outil de propagande qui soit. Nos dossiers spéciaux vous permettront de désapprendre les mensonges et enfin de découvrir les vérités pour mieux comprendre notre monde et pouvoir agir tant qu'il en est encore temps.


Ouvrez les yeux & rejoignez DÉMOCRATIE NATIONALE


© 2011 - 2021 - DÉMOCRATIE NATIONALE - Tous droits réservés