S'EXPRIMER LIBREMENT N'EST PAS UNE LIBERTÉ, MAIS UN DROIT

Tribune libre

Francis Van der Eynde a rejoint le vol des oies sauvages

Lorsqu’il passait devant mon bureau au parlement, il sifflait une chanson irlandaise. Déjà, j’avais remarqué la qualité des interventions de ce député du Vlaams Belang. Un collège qui aimait et connaissait bien le pays de ma mère ne pouvait que déclencher ma sympathie à son égard.

Tout aussi attaché à ses racines flamandes et à son peuple, que ses collèges du parti identitaire, il n’avait pas pour le représentant du Front National le mépris affiché par certains politiciens de son mouvement, pour l’unique élu nationaliste wallon, que j’étais.
Au début de mon mandat plusieurs fois, j’ai demandé des conseils à ce géant de la politique.

La nouvelle de son décès me surprend et m’attriste. Je présente à sa famille et à ses camarades mes plus sincères condoléances.

Tu peux reposer en paix Francis, car tu as toujours rempli ton devoir.

Patrick COCRIAMONT

  • Créé le .

© 2011 - 2021 - DÉMOCRATIE NATIONALE - Tous droits réservés