S'EXPRIMER LIBREMENT N'EST PAS UNE LIBERTÉ, MAIS UN DROIT

Tribune libre

« LE MENSONGE ET LA CREDULITÉ S’ACCOUPLENT POUR FORMER L’OPINION. » Paul VALERY

Lz vrai démocrate

Il n’est un secret pour personne de dire que depuis des siècles, la désinformation, la propagande et le mensonge sont abondamment utilisés pour diriger les peuples.

Il n’est un secret pour personne de dire que depuis des siècles, la désinformation, la propagande et le mensonge sont abondamment utilisés pour diriger les peuples.

Et ce qui est affligeant, c’est de constater que la grande majorité des journalistes et des analystes politiques ou économiques acceptent d’être les complices de pouvoirs qui usent de procédés malsains pour manipuler des citoyens naïfs ou crédules.

Ainsi en est-il de la multitude d’informations que nous avons reçu ces derniers temps et concernant la pandémie du Coronavirus-19, découvert en Chine dès novembre 2019.

Bien plus tôt, le 11 septembre 2000, des vidéos, des images, des comptes-rendus, des conférences de presse et des éditoriaux à propos des attaques contre les tours du WTC à New York ont désigné Al-Qaïda et Oussama Ben Laden comme étant les concepteurs et les auteurs de ces attentats terroristes.

Et durant cet été les médias et les « experts » du climat ont tous attribué les inondations catastrophiques, les incendies dévastateurs ou la montée des océans au réchauffement climatique, seule conséquence de l’activité humaine et de sa pollution atmosphérique.

Le Covid-19 est-il vraiment plus mortel que la grippe ?

Début 2020, en France le gouvernement affirmait haut et fort qu’il n’était pas nécessaire de porter un masque, à l’image des pays asiatiques, et que l’épidémie n’atteindrait pas l’Europe. Pas question non plus de mettre en branle une campagne de dépistage systématique des gens contaminés, ni de les placer en quarantaine. Plus tard, le docteur Micron et son équipe de branquignoles déclarait que « nous sommes en guerre » et que tout le monde était assigné à résidence avec interdiction de circuler librement hors de son domicile, sauf à signer soi-même une « attestation » pour aller acheter son pain !

Les économies et une grande partie de l’activité industrielle étaient mises à genoux et depuis, les effets néfastes se sont fait sentir, malgré l’obligation d’un « passe sanitaire » imposé dans certains lieux, mais non dans les endroits clos où les gens sont serrés comme des sardines, dans le métro, les bus ou les trams…

De plus, des dizaines de millions d’Européens ont été vaccinés mais avec des substances qui, selon les déclarations des chefs d’Etats et de l’OMS, n’excluent pas la contamination, ni la propagation ou l’immunisation contre cette maladie. La finalité d’un vaccin n’est-elle pas d’immuniser les êtres vivants (hommes et animaux) contre une épidémie, comme la tuberculose, la variole, le choléra ou la fièvre jaune ? On peut donc être sceptique à propos de la réelle protection de ces « thérapies géniques » innovantes mais non concluantes pour se protéger du Covid-19.

Pieter KERSTENS

  • Créé le .

© 2011 - 2021 - DÉMOCRATIE NATIONALE - Tous droits réservés